Identification d’une nouvelle cible thérapeutique pour ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer

Identification d’une nouvelle cible thérapeutique pour ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer

Des résultats obtenus par l’équipe de recherche du Pr Jacques Hugon à l’hôpital Lariboisière et annoncés ce jour dans un communiqué de presse de l’AP-HP ont permis d’identifier une « enzyme tueuse », la protéine kinase R, dans le cerveau et le liquide céphalo-rachidien des patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

Une découverte d’importance car cette protéine pourrait non seulement être impliquée dans la destruction des neurones et le processus inflammatoire, mais également constituer un nouveau marqueur du développement de la maladie.

Ces travaux ont fait l’objet d’un dépôt de brevet par l’AP-HP et d’une publication dans la revue internationale Biological Psychiatry.

Lire le communiqué