Le Centre de Recherche Clinique (CRC) « Lariboisière 24/24 »

Création de quatre centres de recherche clinique (CRC) à l’AP-HP:

Dans le cadre de la circulaire n° DGOS/PF4/2011/329 du 29 juillet 2011 relative à l’organisation de la recherche clinique et de l’innovation, et au renforcement des structures de recherche clinique, un appel à projets a été lancé par les autorités ministérielles afin de labelliser des centres de recherche clinique (CRC).

Les CRC sont des plates-formes dont la création devrait permettre d’optimiser les moyens dédiés à la recherche clinique et d’améliorer la qualité des essais cliniques institutionnels ou industriels réalisés dans les établissements de santé en facilitant notamment l’inclusion des patients et des volontaires sains, l’investigation et l’acquisition de données.

Lire l’intégralité de l’article dans La Lettre du DRCD – juin 2012

————————————————————————————————————————————-

Aider la recherche clinique dans la médecine d’urgence : le défi du CRC Lariboisière 24/24

Le projet du Centre de Recherche Clinique (CRC) « Lariboisière 24/24 » est fondé sur une analyse approfondie des spécificités des activités de recherche clinique menées au sein du site de l’hôpital Lariboisière.

L’activité de recherche clinique du site est une des plus importantes de l’AP-HP. L’activité de soin est large mais une grande part est liée à une activité clinique menée dans le cadre de la médecine d’urgence : Lariboisière est en effet le 1er SAU de Paris.

L’objectif principal du CRC est de superposer l’activité de recherche clinique à l’activité clinique du site compte-tenu de sa spécificité. En pratique, permettre la collection de données cliniques, para-cliniques et biologiques 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Les formes de l’intervention: une équipe mobile et des lits dédiés

L’analyse des besoins spécifiques du site nous a conduit à privilégier un CRC où la majeure partie de l’activité est menée par une équipe mobile permettant d’aider la recherche clinique là où elle se fait réellement, c’est-à-dire dans les services en interaction constante avec la prise en charge thérapeutique.

Toutefois, certains protocoles de recherche (de phase I, études physiologiques, physiopathologiques, pharmacologiques ..) ne peuvent pas être facilement menés à bien dans les services de soins. Même si ces projets sont relativement rares sur notre site, le CRC Lariboisière 24/24 souhaite pouvoir les prendre en charge de façon optimale. C’est pourquoi nous avons inclus, dans notre projet, une structure de recherche associative (l’Unité de Recherche Thérapeutique) qui à l’heure actuelle offre la possibilité de trois lits d’hospitalisations/explorations dans des locaux ayant l’agrément pour les essais de phase précoce et les volontaires sains.

Les moyens en personnel du CRC

Les besoins en personnels, basés sur l’analyse des difficultés rencontrées sur le site, nous a amené à recruter une équipe composée de techniciens d’étude clinique (TEC) et d’infirmières d’étude clinique (IEC) qui puissent être mobilisables par un service d’astreinte afin que l’inclusion dans les protocoles et la collection de données, souvent urgentes, puissent être réalisées à tout moment de la journée ou de la nuit. Aujourd’hui, l’équipe se compose de deux infirmières de recherche clinique et de quatre techniciens d’étude clinique dont plusieurs sont des médecins ayant des diplômes étrangers.

Les liens avec les structures de soutien à la recherche

Nous avons souhaité favoriser l’interaction entre le CRC et l’URC (unité de recherche clinique). Ces deux structures sont en effet éminemment complémentaires. Les interactions sont très nombreuses, citons par exemple la conception même des protocoles, pour laquelle l’URC doit prendre en compte les aspects de faisabilité qui sont conditionnés par les activités du CRC. Les liens avec la Plate-forme de Recherche Biologique assurant la collection des prélèvements nous semble aussi fondamentale et sera assurée par un personnel spécifique du CRC. Il en est de même pour  la pharmacie.

Quelques remarques de conclusion 

Voilà plusieurs années que nous soulignons la nécessité d’une aide directe aux investigateurs pour la collection des données de recherche clinique. L’appel d’offre des CRC a constitué une réponse institutionnelle novatrice et extrêmement importante pour permettre ce soutien.

Avec ce projet de CRC Lariboisière 24/24, nous pensons avoir mis en place une structure particulièrement originale, même si notre but n’était certainement pas l’originalité en elle-même. Notre projet de CRC est venu d’une réflexion pragmatique basée sur les nécessités propres du site. L’ensemble du site a bien entendu reçu l’acceptation du projet comme un signal fort d’encouragement à la recherche clinique dans les situations d’urgences.

Aujourd’hui, près d’une quinzaine d’études menées sur le site bénéficient de l’activité du CRC (citons par exemple : CMD IRM , PODIUM  OPTIDUAL  Etude ACR, Etude SVC2R, PREGICA, FROG-ICU, THRACE, ImPACT24, MOL OS, INTERACT2, ARUBA) .

Au cours du mois de janvier 2013, le CRC a mobilisé son équipe pour aider le SAU à réaliser l’étude européenne « The European Dyspnoea Survey in the Emergency Departments » qui devait être menée 24h/24 pendant 3 jours dans le SAU. Cette étude illustre parfaitement l’intérêt du CRC dans notre site : rendre possible la recherche clinique dans les situations d’urgences.

Toutefois, nous sommes tous convaincus qu’il faut encore développer l’équipe pour qu’elle puisse se  mobiliser, avec tous les investigateurs qui le souhaitent, pour inclure dans l’ensemble des études quelque soit le moment où arrivent les patients. C’est notre défi.

Pr Eric Vicaut
Coordonnateur du CRC Lariboisière 24/24