Leucémie aiguë promyélocytaire : un traitement efficace sans chimiothérapie

LAP_H2Tjanv14

Le mécanisme de la sénescence – ou vieillissement prématuré des cellules – peut avoir un effet anticancéreux. Des nouveaux travaux, menés par Le Pr Hugues de Thé (service de Biochimie, hôpital Saint-Louis) et son équipe (université Paris Diderot/ Inserm/ CNRS/ AP-HP), ont fait l’objet d’un article paru dans Nature Medicine le 12 janvier 2014. Ils révèlent que les traitements ciblés de la leucémie aiguë promyélocytaire, une forme rare de cancer du sang, induisent une cascade d’événements moléculaires qui conduit à la sénescence cellulaire et à la guérison, sans avoir recours à la chimiothérapie. Un modèle d’action pour un traitement très efficace qui pourrait être activé dans d’autres types de cancers.

Lire le communiqué de presse

Lire l’article : http://www.nature.com/nm/journal/vaop/ncurrent/pdf/nm.3441.pdf