Lymphomes T cutanés : démarrage des études précliniques de l’anticorps IPH4102

Lymphome T cutané mycosis fongoïde plaque infiltrée en fer à cheval

IPH4102 est un anticorps cytotoxique qui apparaît dans certaines formes agressives de lymphomes T cutanés dont la cible, KIR3DL2, un récepteur inhibiteur de la super famille des KIR identifiée à la surface des cellules tumorales, a été découverte par les équipes de recherche du Pr Martine Bagot et du Dr Armand Bensussan à l’hôpital Saint-Louis (service de Dermatologie et Centre de recherche sur la peau Inserm et Université Paris Diderot).

Développé par la société Innate Pharma en collaboration avec le Pr Bagot et le Dr Bensussan; IPH4102 constitue un candidat-médicament prometteur dans le traitement de lymphomes cutanés à cellules T de mauvais pronostic comme le syndrome de Sézary et le mycosis fongoïde transformé. Son utilisation visant à éliminer les cellules tumorales particulièrement agressives qui expriment KIR3DL2.

Lire le communiqué de presse